Conseils Cavaliers

Le toilettage                           

 

Le Cavalier King Charles perd ses poils et ce quelle que soit la saison.

Pour limiter les dégâts il faut le brosser souvent et au moins une fois par semaine pour éviter les nœuds sous les oreilles.

Le CKC n’a pas spécialement besoin d’être toiletté. Pour le laver, il faut utiliser un shampoing spécial chien au PH neutre pour sa peau.

Éviter de le peigner tant qu’il est mouillé, vous risqueriez de casser le poil.

Les yeux un peu exorbités ont tendance à couler. Il faut les nettoyer avec du sérum physiologique ou une tisane à la camomille.

Il existe aussi des lotions spéciales en vente en animalerie.

Idem pour les oreilles qu’il faut surveiller et nettoyer régulièrement.

 

La propreté

Commencer l’apprentissage de la propreté du chiot le plus tôt possible

Si vous le lui expliquez à temps, votre chiot comprendra très tôt où faire ses besoins. Le grand secret pour apprendre la propreté au chiot sera de faire preuve de suffisamment de patience et de le récompenser au bon moment. Les chiots désirent instinctivement être propres et très peu de chiens choisiraient de souiller l’endroit où ils dorment s’ils pouvaient faire autrement.
Le papier journal, la serpillière ou le bac sont à proscrire sous peine que le chiot assimile la maison à son lieu d’élimination. Il est donc préconisé de sortir le chiot le plus tôt possible pour ses besoins et lui apprendre ainsi très vite à être propre. Pour accélérer la propreté du chiot, n’hésitez pas à le sortir dès le lever puis le plus tard possible le soir avant le coucher ainsi que plusieurs fois dans la journée. N’oubliez pas de le félicitez à chaque fois qu’il fait ses besoins !

Vous pouvez opter pour la méthode du confinement c’est-à-dire utiliser un parc bébé ou une cage pour les nuits ou durant vos absences si celles-ci ne dépassent pas 3 h.

Cette méthode a pour avantager de favoriser l’acquisition de la propreté, d’éviter les destructions en votre absence, et de rassurer

votre chiot qui se sent à l’abri dans un endroit clos.

La cage ne devra jamais être utilisée comme punition, elle doit être pour le chiot un endroit sécurisant et confortable.

Le sortir très régulièrement

Un jeune chiot a besoin d’uriner et déféquer fréquemment car sa vessie et son intestin sont encore tout petits. Ceci vous donne de nombreuses occasions en tant que propriétaire de féliciter votre chiot pour avoir fait au bon endroit, permettant ainsi à votre chiot d’apprendre la propreté très vite. Ne punissez pas votre chiot pour avoir fait au mauvais endroit. Votre responsabilité est de l’emmener au coin choisi aussi souvent qu’il en a besoin, en général dès qu’il se réveille, après chaque repas et à des intervalles d’une heure environ. Emmenez votre chiot dehors, attendez qu’il fasse puis félicitez-le en lui donnant un biscuit ou en jouant avec lui. Pendant qu’il apprend, il est indispensable que vous attendiez près de lui afin de pouvoir le récompenser au bon moment.


Faire ses besoins sur commande ?

Il est aussi possible d’entraîner votre chien à faire ses besoins sur commande. Pendant qu’il fait, prononcez des mots que vous choisirez tels que « fais » ou « va vite ». Votre chien fera ensuite le rapprochement entre les mots et l’action. Il est donc important que vous ne prononciez ces mots-là que lorsqu’il qu’il est en train d’accomplir son office. Eduquer son chiot à être propre sur commande est très pratique puisque les propriétaires ont pour devoir d’empêcher leur chien de souiller sans discernement. Bien éduquer votre chiot à se soulager dans votre jardin avant que vous ne quittiez votre maison peut aider à prévenir les accidents dans les parcs ou sur les trottoirs. Enfin, assurez-vous de toujours transporter une petite pelle (une «pelle ramasse crotte») afin de pouvoir nettoyer si votre chien défèque dans un endroit public.


Les « accidents » propreté du chiot

Les jeunes chiots auront inévitablement des petits « accidents » dans l’apprentissage de la propreté. Il est important de les ignorer et de bien nettoyer afin que l’odeur ne persiste pas car cela pourrait l’encourager à recommencer au même endroit. Ne grondez pas votre chiot pour ses erreurs mais récompensez-le plutôt lorsqu’il fait les choses bien, très vite il demandera à sortir de lui-même.

 

 

Comment nettoyer les déjections ?

Il est important de nettoyer les déjections en dehors de la vue du chiot car la position accroupie est interprétée par lui comme une posture d’appel au jeu. Mettre le nez du chiot dans les déjections ne sert à rien. Les chiens communiquent entre eux par le biais des urines qu’ils reniflent. Un chiot retourne déféquer et uriner aux endroits imprégnés des odeurs fécales et urinaires. Les nettoyants en général utilisés contiennent souvent de l’eau de Javel ou des produits ammoniaqués produits qui peuvent stimuler le chiot à éliminer. Il est conseillé de nettoyer soit avec de l’eau gazeuse soit avec du vinaigre blanc dilué dans de l’eau. Il est important de nettoyer les déjections en dehors de la vue du chiot.

 

L’alimentation

3 repas jusqu’à l’age de 4 mois puis fractionnés en 2 repas jusqu’à 7 mois puis en 1 repas.

Les rations recommandées sont à adapter à la morphologie, à l’appétit et à l’activité du chien. Tout changement de croquettes doit se faire progressivement pour éviter les troubles digestifs.

Si possible nourrissez votre chien après vous (rapport hiérarchique) et ne lui donner rien lorsque vous êtes à table, ne le laissez pas quémander.

Et bien sûr assurez vous qu’il a toujours de l’eau propre à sa disposition